Lèvres : Protection de rigueur

© 123RF / Svetlana Mandrikova

Rien de pire qu’une bouche marquée donnant l’air triste, fatigué, et accusant le poids des années qui passent. De plus en plus de femmes se laissent séduire par les injections médicales, au rendu souvent peu naturel ; mais elles restent toutefois nombreuses à préférer investir dans des produits de qualité, à conseiller dans le cadre d’une prescription visage après le soin en cabine.

 

Une zone fragile et sollicitée

Dotées d’un épiderme très fin, les lèvres sont, contrairement au reste du corps, dépourvues de glandes sébacées et de couches kératinisées, qui protègent normalement la peau contre les agressions extérieures. Elles sont donc extrêmement sensibles aux variations climatiques : intempéries, vent, froid, mais aussi soleil et températures élevées. Elles deviennent sèches, irritées et se fragilisent. Conséquences ? Des sensations désagréables de tiraillement, de picotement, pouvant s’accentuer et entraîner des gerçures, voire des crevasses douloureuses. Le contour des lèvres est, quant à lui, particulièrement exposé au vieillissement cutané. Avec le temps, les rides d’expression creusent peu à peu le pourtour de la bouche et les lèvres se rétractent, engendrant une perte de densité, de fermeté, de volume, et la formation de petites ridules, rendant le maquillage délicat.

 

Les soins : quotidiens et ciblés

Plus que pour toute autre partie du corps, les soins spécifiques lèvres doivent être utilisés quotidiennement pour être efficaces. Présentés sous forme de crème, baume, stick ou encore patchs, ils visent à hydrater, nourrir, assouplir, protéger et lutter contre les effets du temps. Leurs formulations sont essentiellement à base d’actifs antirides, lissants et hydratants, tels que céramides, acides aminés (glycine, histidine, lysine), vitamine A et ses dérivés, beurre de karité, cire d’abeille, aloe vera, allantoïne, acide hyaluronique… Pour obtenir un effet repulpant, les formulateurs y ajoutent des résines, des polymères ou encore des microfibres, capables de combler les minisillons et de bloquer l’évaporation de l’eau, provoquant ainsi le gonflement des lèvres. Certains produits renferment également des pigments réflecteurs de lumière, qui vont lisser l’épiderme par un effet d’optique. La protection, notamment face aux rayons UV, est assurée par des filtres solaires.

 

Anne-Sophie Gamelin